L'utilisation des données médico-administratives et leur jumelage : l'approche privilégiée en surveillance des maladies chroniques au Québec. Numéro thématique. La surveillance de la santé au Québec

Publié le 24 Octobre 2006
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'utilisation provenant des données des fichiers médico-administratifs et leur jumelage constituent la base du développement de la surveillance des maladies chroniques au Québec et au Canada. En utilisant l'identifiant unique que possède chacun des Québécois, il est possible de jumeler les fichiers médico-administratifs et de connaître la consommation de services de même que les diagnostics associés à l'état de santé de chacun des individus. Sur ce principe, des définitions de cas sont élaborées et des algorithmes sont développés pour sélectionner tous les cas prévalents et constituer une banque de données portant sur une ou plusieurs maladies chroniques. Il est alors possible de calculer une série d'indicateurs qui permettent de suivre l'évolution des maladies au fil du temps et la consommation des services qui y est associée. Naturellement, cette surveillance passive présente des limites puisqu'elle ne peut pas prendre en compte les facteurs de risque individuels. De plus, la validation de la définition des cas est un enjeu méthodologique important et incontournable. Cependant, le modèle de surveillance constitue un outil essentiel pour le système de santé québécois. (R.A.)

Auteur : Daigle JM, Saint Laurent D
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 40-41, p. 300-2