Investigation d'un syndrome collectif inexpliqué survenu au Pôle urgence d'une structure sociale privée du Havre (76)

Publié le 1 Juillet 2018
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le 22 avril 2016, l'Agence régionale de santé (ARS) de Normandie a reçu le signalement d'événements de santé de type céphalées et nausées survenus parmi les membres de l'équipe d'une structure sociale privée du Havre. L'état de santé des personnes symptomatiques n'a pas nécessité de prise en charge médicale particulière. Ces événements de santé survenaient principalement à l'occasion de réunions dans une salle du bâtiment depuis juillet 2015. Les investigations épidémiologiques et de qualité de vie au travail autour de ces événements de santé ont permis de valider une situation de syndrome collectif inexpliqué. Les investigations environnementales ont permis d'identifier qu'un dysfonctionnement de la ventilation associé à la configuration des locaux pouvaient avoir donné lieu à l'expression de symptômes. Ces symptômes avaient pu être amplifiés par le contexte d'inquiétude et d'incompréhension engendré par l'absence de prise en compte de ce problème environnemental puis sa longue durée de résolution. Une cellule de coordination a été mise en place par la Cire Normandie, avec la direction et les membres de l'équipe. La première réunion de cette cellule a permis de valider les résultats recueillis, de partager les informations et connaissances de chacun des participants sur les sujets abordés et d'identifier les éléments de gestion appropriés. En définitive, les éléments présentés dans le format de cette cellule ont permis d'instaurer un dialogue entre les parties prenantes et de rassurer les personnes affectées sur la base d'éléments concrets.

Auteur : Mathieu Arnaud, Blanchard Myriam
Année de publication : 2018
Pages : 22 p.