Incinérateurs et santé. Recommandations concernant les études épidémiologiques visant à améliorer la connaissance sur les impacts sanitaires des incinérateurs

Publié le 1 Juillet 2003
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'Institut de Veille Sanitaire a réuni un groupe d'experts afin de proposer des axes de de recherches épidémiologiques sur les impacts sanitaires des populations résidant à proximité des d'usines d'incinération d'ordures ménagères (UIOM). Le travail a porté sur les effets sanitaires pour lesquels la réponse à la demande sociale et des pouvoirs publics est la plus difficile du fait des incertitudes scientifiques persistantes. Les effets sanitaires ainsi identifiés sont : - les cancers : de l'adulte et de l'enfant, tumeurs solides (en particulier : foie, tissus mous, peau) et hémopathies malignes (en particulier : leucémies, lymphomes non hodgkiniens) ; - les effets sur la reproduction (en particulier les malformations congénitales). Des recommandations spécifiques sont formulées pour la mise en place d'une étude multicentrique sur les cancers et la poursuite des travaux sur les malformations congénitales autour des UIOM. Des perspectives concernant d'autres travaux sont également identifiées (études sur les processus de maturation sexuelle, études en milieu professionnel). Des précisions sont apportées concernant la réflexion à poursuivre sur la mise en oeuvre d'une surveillance des populations riveraines des UIOM. (R.A.)

Auteur : Ledrans M
Année de publication : 2003
Pages : 52 p.