Incidence et mortalité des cancers en France durant la période 1980-2005

Publié le 1 Juin 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

Position du problème Notre étude avait pour objectif d'estimer les tendances de l'incidence et de la mortalité des cancers en France sur la période 1980-2005. Méthodes Vingt-cinq localisations cancéreuses ont été analysées. Les données d'incidence sur la période 1975-2003 ont été collectées par 17 registres départementaux, couvrant environ 16 % de la population. Les données de mortalité sur la période 1975-2004 ont été fournies par l'Inserm. L'estimation de l'incidence nationale a été basée sur l'utilisation de la mortalité comme corrélat de l'incidence, la mortalité étant disponible au niveau départemental et national. Les données d'incidence et de mortalité observées ont été modélisées à partir d'un modèle âge-cohorte incluant un terme d'interaction. Les nombres de nouveaux cas de cancer et de décès par cancer en 2005 ont été issus de prédictions à court terme par modélisation statistique. Résultats En 2005, le nombre de nouveaux cas a été estimé à 320 000, traduisant une augmentation de 89 % depuis l'année 1980. Cette augmentation était due presque pour moitié aux changements démographiques. La part restante était largement expliquée par l'augmentation de l'incidence du cancer de la prostate chez l'homme et du cancer du sein chez la femme. Le taux d'incidence standardisé selon l'âge pour la population mondiale a augmenté de 39 %. Le nombre de décès a été estimé à 146 000 en 2005, traduisant une augmentation de 13 % depuis 1980. Cette augmentation du nombre de décès est très inférieure à celle prévue par les changements démographiques (37 %). Le taux de mortalité standardisé selon l'âge a diminué de 22 %. Cette décroissance a été plus importante de 2000 à 2005 pour les deux sexes. L'incidence et la mortalité des cancers liés à l'alcool ont continué à diminuer chez l'homme. L'incidence et la mortalité du cancer du poumon chez la femme ont continué à augmenter : ce cancer était la deuxième cause de décès par cancer chez la femme. L'incidence du cancer du sein a augmenté régulièrement alors que la mortalité a diminué depuis la fin des années 1990. Conclusion Ces nouvelles estimations portant sur la période 1980-2005 confirment la divergence importante entre les tendances d'incidence et de mortalité par cancer en France. Cette divergence s'explique par l'effet combiné de la diminution de l'incidence des cancers les plus agressifs et l'augmentation de l'incidence des cancers de meilleur pronostic, cette augmentation étant liée, en partie, à des modifications des pratiques médicales, entrainant des diagnostics précoces. (R.A.)

Auteur : Belot A, Grosclaude P, Bossard N, Jougla E, Benhamou E, Delafosse P, Guizard AV, Molinie F, Danzon A, Bara S, Bouvier AM, Tretarre B, Binder Foucard F, Colonna M, Daubisse L, Hedelin G, Launoy G, Le Stang N, Maynadie M, Monnereau A, Troussard X, Faivre J, Collignon A, Janoray I, Arveux P, Buemi A, Raverdy N, Schvartz C, Bovet M, Cherie Challine L, Esteve J, Remontet L, Velten M
Revue d'épidémiologie et de santé publique, 2008, vol. 56, n°. 3, p. 159-75