Face aux inégalités, il y a une responsabilité collective avant les comportements individuels.

Publié le 1 Juillet 2011
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les inégalités ne sont pas la résultante de conduites individuelles mais des conditions de vie et de l'environnement. Les inégalités sociales de santé sont très fortement déterminées par des facteurs socio-économiques. Tel est le constat dressé par Thierry Lang, chercheur épidémiologiste de la faculté de médecine Toulouse Purpan et coordonnateur du rapport du Haut Conseil de la santé publique sur les inégalités sociales de santé. Il déplore que la réflexion autour de la prévention et de la santé publique se focalise sur les comportements individuels. S'attaquer aux inégalités, c'est donc réviser l'ensemble de notre réflexion en matière de santé publique.

Auteur : Dangaix Denis, Lang Thierry
La Santé de l'homme, 2011, n°. 414, p. 39-40