Europe : un tournant dans les campagnes nationales de prévention.

Publié le 1 Novembre 1996
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'auteur fait le popint sur l'évolution de la communication publique en matière de sida, due aux avancées thérapeutiques mais aussi à ses objectifs. Un bilan de la décennie écoulée permet de faire le constat, au niveau des pays européens, d'une connaissance des modes de transmission et de protection assez homogènes, de même que les comportements déclarés et réels de protection et plus précisemment en Allemagne, aux Pays Bas, en Suisse et en France. On constate également une saturation face aux actions de communication dans le grand public. La difficulté d'ateindre des cibles spécifiques (jeunes, adultes homosexuels non identifiés comme tels, usagers de drogues, bisexuels) et surtout celles qui échappent aux médias traditionnels (migrants, exclus sociaux) implique d'informer de manière plus ciblée et d'aller au-delà de la promotion de l'usage du préservatif, en abordant les problèmes des MST et les comportements dans la vie sexuelle et relationnelle.

Auteur : Speisser L.
La Santé de l'homme, 1996, n°. 326, p. 50-52