Etude RIMED - Rayonnements ionisants en milieu médical. Etude de faisabilité - Rapport final

Publié le 1 Novembre 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'étude RIMED (Rayonnements ionisants en milieu médical) avait comme objectif de mettre en place une surveillance épidémiologique des personnels de santé exposés aux rayonnements ionisants destinée à mieux suivre les risques sanitaires spécifiques à cette population. L'étude pilote présentée ici a pour objectif principal l'analyse de la faisabilité de reconstitution d'une cohorte de personnels de santé sur un échantillon d'établissements hospitaliers afin d'étudier la mortalité par causes de cette population selon ses caractéristiques socioprofessionnelles (service d'affectation, profession...). Sept établissements hospitaliers ont été retenus pour cette étude de faisabilité. Chaque personne présente dans l'un de ces établissements, surveillée par un dosimètre individuel avant le 31 décembre 2003, devait être incluse dans la cohorte RIMED. Au total, 5 126 sujets ont été inclus à partir des données du Système d'information de la surveillance de l'exposition aux rayonnements ionisants (SISERI), base de données construite et gérée par l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), complétée par des informations obtenues auprès des services de santé au travail des établissements concernés. Les informations nécessaires à la recherche du statut vital et des causes de décès n'ont pu être obtenues que pour 38 % des sujets. Cette étude a montré qu'en 2004 un système de surveillance des personnels médicaux et paramédicaux exposés aux rayonnements ionisants basé sur les données de SISERI, complétées par des données des services de santé au travail des établissements hospitaliers, ne pouvait pas être établi de façon opérationnelle et ne permettait pas d'atteindre les objectifs fixés. Pour réaliser une telle surveillance, il conviendra d'attendre que SISERI soit opérationnel en recommandant de rendre systématique et obligatoire la transmission par les employeurs de certaines données personnelles (date de naissance...) ou professionnelles (service d'affectation, profession...). SISERI pourra être alors la base unique pour mener une surveillance épidémiologique des personnels médicaux et paramédicaux exposés aux rayonnements ionisants. (R.A.)

Auteur : Valenty M, Chabault E, Iwatsubo Y, Crescini D, Despres A, Rannou A, Gauron C
Année de publication : 2008
Pages : 23 p.