Epidémiologie des méningites bactériennes en France en 2002

Publié le 1 Janvier 2004
Mis à jour le 5 juillet 2019

En France, les cas de méningites bactériennes sont suivis au niveau national par deux systèmes de surveillance : la déclaration obligatoire et le réseau des laboratoires hospitaliers EPIBAC. Le nombre de méningites bactériennes survenues en 2002 est d'environ 1500 cas. Les bactéries les plus fréquemment isolées sont, par ordre décroissant : le pneumocoque, 49% des cas (incidence 1,19 pour 100 000 habitants) ; le méningocoque, 33% (incidence 0,83) ; et le streptocoque B, 11% (incidence 0,27). Les Listeria représentent 4% des cas (incidence 0,11) et H. influenzae 3% (incidence 0,08). L'évolution de l'incidence montre une augmentation des méningites à méningocoques depuis 1996, une diminution des méningites à Listeria et à H. influenzae depuis 1992 et un nombre relativement stable de méningites à pneumocoques, à streptocoques du groupe B et de méningites tuberculeuses depuis 10 ans. L'impact des mesures de prévention des méningites à H. influenzae b et à Listeria été clairement démontré par la diminution de l'incidence des méningites liées à ces bactéries.

Auteur : Perrocheau A, Laurent E, Georges S
La Revue du praticien, 2004, vol. 54, n°. 9, p. 945-50