Épidémiologie des encéphalites infectieuses en France en 2007

Publié le 24 Avril 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

Contexte - Les encéphalites infectieuses sont des affections rares mais graves dont la cause est rarement identifiée. Méthode - Nous avons mené une étude prospective multicentrique descriptive en France métropolitaine en 2007 pour identifier le diagnostic étiologique des encéphalites infectieuses. Un cas était défini comme un patient hospitalisé avec des signes d'infection aiguë, une anomalie du liquide céphalo-rachidien, une fièvre et des signes neurologiques centraux. Une exploration étiologique standardisée était effectuée. Résultats - Ont été inclus 253 cas dont 131 (52 %) avec une étiologie identifiée. Les agents étiologiques les plus fréquents étaient le virus herpes simplex (HSV), le virus varicella zoster (VZV), Mycobacterium tuberculosis et Listeria monocytogenes. Vingt-six cas sont décédés et 145 ont gardé des symptômes après l'hospitalisation. Conclusion - Cette étude souligne l'importance de virus (HSV et VZV) mais aussi de certaines bactéries dans l'épidémiologie des encéphalites infectieuses. Ces causes fréquentes doivent être prises en compte pour améliorer la prise en charge et le pronostic des patients atteints de ces affections. (R.A.) Article adapté de Mailles A, Stahl JP; Steering Committee and Investigators Group. Infectious encephalitis in France in 2007: a national prospective study. Clin Infect Dis. 2009;49(12):1838-47. Adapté de Mailles A, Stahl JP; Steering Committee and Investigators Group. Infectious encephalitis in France in 2007: a national prospective study. Clin Infect Dis. 2009;49(12):1838-47. http://opac.invs.sante.fr/index.php?lvl=notice_display&id=855

Auteur : Mailles A, Vaillant V, Stahl JP
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2012, n°. 16-17, p. 198-202