Epidémiologie des accidents des enfants de maternelle, CM2, Troisième

Publié le 5 Mai 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

Objectifs : décrire les accidents et leurs conditions de survenue chez les enfants d'âge scolaire. Sujet,matériels et méthodes : un même questionnaire sur la survenue d'accidents a été passé auprès d'échantillons représentatifs de France métropolitaine, en grande section de maternelle (GSM, 22000 élèves) en 2005 6, en CM2 (7000) en 2004 5, en 3e (7000) en 2003 4. Résultats principaux : sur une période de 3 mois, 4 % des GSM, 9 % des CM2 et des 3e ont déclaré un accident. Il y avait 15 % d'accidents de la circulation en 3e, et 3 à 4 % en GSM et CM2. Entre 21 et 24 % des lésions étaient des fractures, les entorses augmentaient avec l'âge : 8, 33, 46 %. Les parties du corps les plus souvent atteintes étaient la tête chez les GSM (58 %), le membre inférieur en CM2 et 3e (41 et 47 %). Parmi les facteurs de risque, on a relevé : profession ou chômage des parents, zone de scolarisation ; jeux en plein air, temps passé devant un écran, pratique d'un sport ; être un garçon, être asthmatique. Conclusions : obtenus sur des populations captives de différentes classes, ces résultats permettent de mieux connaître les conditions de survenue des accidents chez les enfants. Des évolutions dans le temps pourront être établies grâce aux enquêtes 2008 9, 2012-13 et 2014-15 comportant le même questionnaire.(R.A.)

Congrès des Sociétés de Pédiatrie, Lyon, 22-24 mai 2014

Auteur : Perrine AL, Menard E, Thelot B
Archives de Pédiatrie, 2014, vol. 21, n°. 5 Suppl 1, p. p.704