Epidémiologie de l'insomnie en France : état des lieux

Publié le 1 December 2011
Mis à jour le 5 juillet 2019

Position du problème. Le sommeil est considéré comme un facteur d'équilibre et de bonne santé. Cependant, l'épidémiologie de l'insomnie, qui est le plus fréquent des troubles du sommeil, est méconnue en France. Méthodes. Une recherche bibliographique des articles parus entre 1980 et 2009 concernant toutes les études épidémiologiques menées en France sur la prévalence et les facteurs associés à l'insomnie a été menée dans " Medline ". Ensuite, une recherche des rapports non indexés dans " Medline " a été effectuée dans la " base de données en santé publique ". Nous avons aussi recherché la présence de questions concernant les troubles du sommeil dans les questionnaires et les rapports des enquêtes multithématiques de santé en population générale. Résultats. En population générale, six études spécifiques ont été menées entre 1987 et 2003 alors qu'en milieu professionnel, huit études ont été menées entre 1980 et 2000. Dans les enquêtes chez les collégiens, lycéens et étudiants, les questions étaient centrées sur la fatigue diurne engendrée par un déficit de sommeil, mais peu d'études se sont intéressées à l'insomnie des enfants ou des adolescents. Les différences méthodologiques des enquêtes ainsi que l'hétérogénéité de la définition des troubles ont donné des prévalences très diverses. Entre 30 et 50 % des adultes en France ont déclaré la présence d'un trouble du sommeil, tandis qu'en utilisant une classification plus stricte, telle que celle du DSM-IV, la prévalence de l'insomnie concernait entre 15 et 20 % de la population. Les femmes déclaraient systématiquement plus de troubles du sommeil que les hommes. Les troubles du sommeil étaient associés à un absentéisme et à des arrêts de travail. La comorbidité avec les troubles anxio-dépressifs a été mise en évidence dans plusieurs études. Conclusion. Le suivi des troubles du sommeil semble important du point de vue de la santé publique et nécessite un travail préalable sur la standardisation des questionnaires et la méthodologie d'enquête.

Auteur : Chan Chee C, Bayon V, Bloch J, Beck F, Giordanella JP, Leger D
Revue d'épidémiologie et de santé publique, 2011, vol. 59, n°. 6, p. 409-22