Effets à long terme des facteurs biomécaniques et psychosociaux professionnels sur les douleurs importantes de l'épaule dans la cohorte Gazel

Publié le 1 Novembre 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

Objectifs. Nous avons cherché, parmi les participants de la cohorte Gazel, à évaluer l'association entre certains facteurs biomécaniques et psychosociaux professionnels évalués en 1994 95 et la survenue de scapulalgies déclarées comme importantes entre cette période et 2006, ainsi que leur persistance alors que la plupart des sujets sont à la retraite. Méthodes. Tous les sujets, ayant participé à l'étude ARPEGE (sous-échantillon de la cohorte Gazel) et ayant répondu au questionnaire Gazel en 1994 ou 1995, ont été inclus dans l'étude. Les facteurs psychosociaux, recueillis en 1995, sont issus d'une version préliminaire du questionnaire Karasek évaluant la demande psychologique et la latitude décisionnelle. Le facteur biomécanique est " travail bras à hauteur d'épaule avec charge " (" abduction et charge "). L'association entre ces facteurs et l'incidence de scapulalgies importantes (e 4/8 sur une échelle numérique) entre 1994 95 et 2006 ou leur persistance a été étudiée en fonction de la présence du facteur biomécanique, du facteur psychosocial ou des deux, prenant également en compte le passage à la retraite avant 2001. Résultats. En 2006, 1482 hommes et 1132 femmes ont répondu au questionnaire. Aucun des facteurs psychosociaux étudiés n'a été associé significativement avec les scapulalgies importantes chez ceux qui n'en avaient pas en 1994 95, contrairement au facteur biomécanique professionnel étudié chez les hommes. Parmi les sujets avec scapulalgies importantes en 1994 95, le seul facteur lié au travail, parmi ceux étudiés apparaissant comme possiblement associés avec la persistance de scapulalgies importantes en 2006 en analyse multivariée, a été le passage à la retraite avant 2001 (qui diminue les douleurs, Odds ratio = 0,49, IC 95 % = 0,23 1,04). Conclusion. À long terme, seule l'exposition professionnelle biomécanique a été mise en évidence comme associée à la survenue de douleurs d'épaules importantes en 2006 chez les hommes (seuls exposés). Aucune des dimensions psychosociales étudiées n'est restée significativement associée dans le suivi, après prise en compte des facteurs biomécaniques et personnels. (R.A.)

Auteur : Nguyen V, Teysseyre D, Herquelot E, Cyr D, Imbernon E, Goldberg M
Archives des Maladies Professionnelles et de l'Environnement, 2012, n°. 5, p. 714-5