« Écoutons les femmes enceintes et modifions nos pratiques ! »

Publié le 1 Septembre 2007
Mis à jour le 5 juillet 2019

Entretien avec Françoise Molénat, responsable de l'unité petite-enfance au service de médecine psychologique pour enfants du CHU de Montpellier. Présidente de la Société française de médecine périnatale et de l'Association de formation et de recherche sur l'enfant et son environnement (Afrée). Auteur d'un rapport qui a fait date et servi de base au Plan national périnatalité, la pédopsychiatre Françoise Molénat explique pourquoi et comment les professionnels doivent améliorer leur écoute des parents et des femmes enceintes en particulier, et doivent se mettre véritablement à travailler en réseau. F. Molénat a notamment convaincu les pouvoirs publics d'instaurer un entretien prénatal précoce de quarante-cinq minutes entre la sage-femme et la femme enceinte vers quatre mois de grossesse. Elle en explique l'intérêt et les difficultés de mise en place.

Auteur : Molenat Françoise, Gery Yves
La Santé de l'homme, 2007, n°. 391, p. 28-30