Échanges autour d'un verre : la communication en appui du constat scientifique.

Publié le 15 Mars 2011
Mis à jour le 5 juillet 2019

La baisse considérable de consommation d'alcool par habitant depuis cinquante ans en France est à mettre au crédit des actions de santé publique, qui ont modifié l'image de ce produit. Pourtant, 15 % des hommes de plus de 40 ans conservent des comportements à risque chronique. Face à ce constat, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes), poursuivant son travail de sensibilisation, a diffusé en mars-avril 2011 à la télévision, une campagne de prévention sur la consommation régulière excessive d'alcool et ses conséquences pour la santé.

Auteur : Beck François, Blauel Célia, Fournier Cécile, Le lay Emmanuelle, Mammar Élisa, Richard Jean-Baptiste
La Santé de l'homme, 2011, n°. 412, p. 48-49