Dépistage des cancers. L'InVS évalue les programmes de dépistage organisé

Publié le 1 Janvier 2006
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le Plan Cancer 2003-2007 a défini un certain nombre d'actions prioritaires en matière de lutte au premier rang desquelles l'accès à un dépistage de qualité. Le dépistage à un stade précoce permet d'augmenter les chances de guérison, de bénéficier de traitements moins lourds et de réduire d'autant la mortalité. Des programmes de dépistage organisé ont été mis en place, depuis 1989-1990 pour le cancer du sein et celui du col utérin, et plus récemment pour le cancer colorectal. La production et l'analyse d'indicateurs d'évaluation de ces programmes ont été confiées à l'Institut de veille sanitaire (InVS). (Introduction)

Prévalence, 2006, n°. 14, p. 8-9