Ce sont les conditions de vie et leurs déterminants sociaux qui forgent les inégalités.

Publié le 1 Juillet 2011
Mis à jour le 5 juillet 2019

Pour Michael Marmot, président de la Commission des déterminants sociaux de la santé de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'injustice sociale tue à grande échelle. Les liens établis entre des mesures économiques injustes, des politiques et des programmes sociaux médiocres et une mauvaise gouvernance expliquent en grande partie les inégalités de santé que l'on observe actuellement dans le monde. Pour réduire ces inégalités, il faut donc s'attaquer à leurs racines, c'est-à-dire les "causes des causes", les déterminants socio-environnementaux de la santé : les inégalités de pouvoir, d'argent et de ressources, mais aussi les conditions dans lesquelles les populations naissent, grandissent, vivent, travaillent et vieillissent. [Interview]

Auteur : Moquet Marie-José, Géry Yves, Marmot Michael
La Santé de l'homme, 2011, n°. 414, p. 11-12