Cancer et environnement : perceptions de la population à partir des enquêtes de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé.

Publié le 1 Juillet 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

La complexité des liens entre cancer et environnement et les enjeux de la prévention invitent à en étudier les représentations, attitudes et interrogations au sein de la population. Cet article se propose de dresser un état des lieux des connaissances du public sur ce thème et d'étudier la place des médecins généralistes dans le système d'information et de prévention. Méthodologie : les données mobilisées de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé sont issues d'enquêtes déclaratives par téléphone auprès d'échantillons aléatoires représentatifs de la population générale, d'une part, et de médecins généralistes, d'autre part. Résultats : en 2010 comme en 2007, le cancer est la maladie la plus redoutée par la population. Derrière les risques comportementaux (tabac, alcool, exposition au soleil et aux UV artificiels) déjà bien identifiés, les préoccupations environnementales augmentent, même si le radon demeure sous-estimé. Enfin, de fortes attentes de conseils existent à l'égard des médecins généralistes alors même que ceux-ci se sentent insuffisamment formés sur la santé environnementale. Conclusion : les profils d'opinions repérés dans le public invitent à faire progresser la prévention, l'information scientifique du public, le rôle des médias et la formation des professionnels de santé.[résumé auteur]

Auteur : Menard C., Beck F., Peretti-watel P.
Environnement Risques & Sante (Ers), 2014, vol. 13, n°. 4, p. 312-317