Batimex, une matrice emplois-expositions pour le ciment chez les travailleurs de la construction-Conception et validation

Publié le 1 Octobre 2009
Mis à jour le 5 juillet 2019

Objectif. Élaborer une matrice emplois-tâches-expositions (METE) spécifique du secteur de la construction et évaluer ses performances. Méthode. La METE, intitulée Batimex, a été élaborée a priori par expertise pour l'exposition respiratoire aux poussières alvéolaires de ciment et pour l'exposition cutanée au ciment spécifiquement pour le secteur de la construction. Cette matrice a été appliquée à un échantillon de 402 sujets interrogés par questionnaire sur leur dernière semaine de travail lors d'une enquête transversale. Une évaluation des questionnaires a été réalisée par un expert familier du secteur de la construction. Les méthodes ont été comparées par une analyse de sensibilité et de spécificité et le calcul du degré de concordance. Résultats. Les performances de Batimex sont acceptables pour les combinaisons de la profession avec le secteur d'activité par tâches (Sn = 71 et Sp = 61, pour l'exposition respiratoire et Sn = 73 et Sp = 63 l'exposition cutanée). La proportion des sujets classés exposés par expertise individuelle n'est pas trop éloignée de la probabilité estimée par Batimex pour les plus faibles probabilités. De meilleurs résultats pour la spécificité sont obtenus en ne considérant exposés que les sujets ayant un indice de fiabilité supérieur à 2 et une probabilité supérieure à 50 %. Conclusions. Des modifications ont été introduites dans Batimex pour prendre en compte des expositions omises avec la matrice. La METE pourrait être utilisée avec une bonne confiance pour des études épidémiologiques dans le secteur de la construction.

Auteur : Thuret A, Delabre L, Pilorget C, Luce D, Goldberg M
Archives des Maladies Professionnelles et de l'Environnement, 2009, vol. 70, n°. 5, p. 502-15