Bases scientifiques de l'étude SU. FOL. OM3 : essai de prévention secondaire visant à tester l'impact d'une supplémentation en folates, vitamines B6 et B12 et/ou acides gras oméga-3 dans la prévention de la récidive de pathologies ischémiques

Publié le 1 Janvier 2002
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les maladies cardiovasculaires sont aujourd'hui la première cause de mortalité en France. Les apports en folates/vitamines B6 et B12 (par leur implication dans le métabolisme de l'homocystéine), et en acides gras polyinsaturés de la série oméga 3 (par leur action sur l'agrégation plaquettaire, sur le métabolisme lipidique, sur les troubles du rythme,) sont parmi les facteurs nutritionnels susceptibles d'intervenir en tant que facteurs de protection vis-à-vis des maladies cardio et neurovasculaires, ceux pour lesquels il existe aujourd'hui des arguments physiopathologiques, cliniques et surtout épidémiologiques les plus convergents. S'il existe de nombreuses études épidémiologiques d'observation, elles ne permettent pas de conclure sur l'existence d'un lien de causalité. L'étude SU.FO.LOM 3 est un essai d'intervention, visant à tester chez des sujets particulièrement à risque (essai de prévention secondaire), l'impact d'une supplémentation en folates, vitamines B6 et B12 et/ou en oméga-3 (à des doses accessibles par des conseils alimentaires et des aliments enrichis) sur l'incidence (ou la récidive) des maladies athérothrombotiques cardio-et cérébro-vasculaires. Il s'agit d'un essai randomisé en double aveugle portant sur 3 000 sujets de 45 à 80 ans ayant présenté, dans une période supérieure à 1 mois et inférieure à 12 mois de l'inclusion, un infarctus du myocarde, un angor instable ou un accident vasculaire cérébral de type ischémique. La supplémentation (plan factoriel) et la surveillance seront assurées sur une période de 5 ans.

Auteur : Galan P, Mennen L, de Bree A, Potier de Courcy G, Preziosi P, Bertrais S, Castetbon K, Hercberg S
Age & Nutrition, 2002, vol. 13, n°. 3, p. 178-84