Apprentissages scolaires et développement de la personne.

Publié le 1 Juin 1995
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'auteur, spécialiste des sciences de l'éducation, fait une analyse critique de l'organisation des programmes scolaires en France, qui ne tiennent pas compte de l'intérêt des élèves, tant du point de vue de l'équilibre biologique que de la qualité de l'apprentissage de base. Cette organisation est génératrice d'inégalités sociales et par là même de déviances (toxicomanie, délinquance juvénile). Les premières dispositions prises pour une organisation mieux adaptée aux besoins des élèves sont décrites, notamment le rééquilibrage entre cours théoriques et activités physiques et manuelles.

Auteur : Legrand L.
La Santé de l'homme, 1995, n°. 317, p. 11-13