Evaluation de la couverture vaccinale par le vaccin MenBvac® en Seine-Maritime et dans la Somme en 2013

Publié le 1 Janvier 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

En Normandie et en Picardie, la Cire Normandie et la Cire Nord ont mené au printemps 2013 une enquête en Seine-Maritime et dans la Somme afin d'estimer la couverture vaccinale par le vaccin MenBvac® suite à la campagne de vaccination contre une souche d'Infection invasive à méningocoque (IIM) B menée depuis 2006 dans ces 2 départements. Il s'agissait d'une enquête par voie postale comportant un questionnaire standardisé qui renseignait plusieurs valences de vaccins dont le MenBvac®. Les résultats obtenus par l'enquête postale ont été comparés à ceux obtenus à partir de données informatisées au cours de la campagne dans une base du logiciel Gestimes®, qui recensait le statut vaccinal de l'ensemble des personnes éligibles. Le taux de participation à l'enquête postale a été de 33,6 % (2 453/7 303 courriers délivrés). Le coefficient de concordance obtenu entre l'enquête postale et la base de Gestimes® s'est avéré satisfaisant (0,75) et la différence entre l'enquête postale et les résultats de Gestimes® a été jugée suffisamment faible (<5 %) et explicable pour pouvoir valider l'utilisation des données de Gestimes® sur l'ensemble de l'échantillon. L'analyse de l'échantillon complet a fourni des résultats 15 à 20 % inférieurs à l'analyse chez les répondants à l'enquête postale. Cela signifie que les personnes qui ont répondu à l'enquête postale étaient plus souvent vaccinées que les personnes qui n'ont pas répondu. Plusieurs éléments permettent de penser que les résultats sur l'échantillon complet reflètent mieux la réalité que les résultats chez les répondants à l'enquête postale, notamment la comparaison des couvertures vaccinale pour les autres valences que le MenBvac® avec des sources de données régionales. Par conséquent, l'enquête postale telle qu'elle a été réalisée en Seine-Maritime et dans la Somme ne pouvait pas fournir un calcul exploitable de couverture vaccinale. Par contre, cette enquête a permis de valider l'exploitation d'une base de données informatisée (Gestimes®) contenant le statut vaccinal des personnes suivies à partir d'une extraction ponctuelle des données de l'Assurance Maladie. L'analyse de l'ensemble de l'échantillon sur les données de Gestimes® a donné les résultats suivants : 66,3 % pour la primovaccination (3 doses de vaccin) et 43,9 % pour un schéma complet à 4 doses. (R.A.)

Auteur : Erouart S, Martel M, Vanbockstael C
Année de publication : 2014
Pages : 31 p.