Évaluation de la couverture vaccinale chez les jeunes participant aux Journées défense et citoyenneté en Aquitaine, 2013. Expérimentation à partir du carnet de vaccination électronique de MesVaccins.net

Publié le 1 Janvier 2016
Mis à jour le 10 septembre 2019

En France, il n'existe pas de système de recueil en routine de données de couverture vaccinale (CV) chez les jeunes âgés de plus de 15 ans. Or, les quelques études publiées dans cette population montrent une CV généralement insuffisante. Depuis 2011, le Groupe d'études en préventologie (GEP) a développé le carnet de vaccination électronique (CVE) de MesVaccins.net. En Aquitaine, nous avons mené une expérimentation du CVE chez les jeunes participant aux Journées défense et citoyenneté (JDC) afin d'estimer la CV dans cette population. Cette étude a été réalisée en collaboration avec le ministère de la défense, l'Agence régionale de santé Aquitaine, le GEP, l'Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins libéraux d'Aquitaine et Santé publique France. L'objectif principal de cette étude était d'estimer la CV des jeunes de 16 à 18 ans participant aux JDC en Aquitaine à partir du CVE. Le recueil des données s'est effectué de mars à octobre 2013. Chaque jeune convoqué à la JDC pendant cette période a reçu une lettre lui indiquant la démarche pour créer et valider son CVE, et lui demandant d'amener ses copies du carnet de vaccination lors de la JDC. Après recueil de l'accord des jeunes, les CVE ont été validés par les professionnels de santé. La CV de huit vaccinations (BCG, DTP, coqueluche, Haemophilius influenza de type b, ROR, hépatite B, méningocoque C, papilloma virus humains) a été estimée à la date de l'enquête et selon l'âge de la vaccination. Parmi les 18 714 jeunes participant aux JDC pendant la période d'étude, 9 636 ont accepté la création d'un CVE. Au total, 2 781 CVE ont été créés et validés. En 2013, à la date de l'enquête, la CV de ces jeunes était supérieure à 90 % pour DTP, BCG et ROR, et d'environ 82 % pour la coqueluche. La CV était insuffisante pour VHB, HPV et méningocoque C mais élevée par rapport aux autres sources de données disponibles au niveau national. Cette étude a aussi permis d'obtenir des CV précises aux différents âges recommandés qui étaient pour la plupart cohérentes aux autres sources de données disponibles. Les JDC, qui sont obligatoires, représentent un événement intéressant pour recueillir des informations sur la santé des jeunes dont leur statut vaccinal. Enfin, dans le cadre de cette étude, le CVE a été un outil intéressant pour l'estimation de la CV. Toutefois, il est encore peu utilisé en population générale. Santé publique France a entrepris d'évaluer l'intérêt et la validité du CVE de MesVaccins.net pour la mesure et le suivi de la CV en population générale.

Auteur : Gault G, Fischer A
Année de publication : 2016
Pages : 50 p.