Ateliers pour la mise en place d'un programme élargi de vaccination (PEV) en Guyane. Cayenne, 9-11 février 2004. Recommandations pour la définition des stratégies et l'élaboration du plan d'action du PEV en Guyane

Publié le 1 Août 2005
Mis à jour le 5 juillet 2019

Des ateliers ont été organisés du 9 au 11 février 2004 à Cayenne pour aider à la mise en place d'un programme élargi de vaccination (PEV) en Guyane. Les autorités de santé publique locales, nationales, et même internationales, représentées par la conseillère régionale OPS du PEV de la Caraïbe anglophone et du Surinam, ainsi que les acteurs de terrain, ayant pleinement pris conscience du problème, ont confirmé l'urgence d'une telle démarche. La forte mobilisation de tous pendant trois jours a permis de définir des stratégies et un plan d'action pour le futur programme de vaccination guyanais. Les principaux rôles et le cadre de la participation des différentes institutions concernées ont été suggérés. Il a été notamment proposé que le PEV soit piloté par un directeur de programme, recruté spécialement et rattaché à la DSDS de Guyane. Il sera assisté par deux coordonnateurs appartenant aux institutions gérant les services publics de vaccination, le Conseil général de Guyane pour la zone du littoral et le Centre hospitalier de Cayenne pour la zone de l'intérieur. La nouvelle loi de santé publique devrait permettre à terme d'officialiser les maladies à prévention vaccinale comme une priorité régionale et de faciliter la mobilisation des ressources des futurs partenaires du Groupement régional de santé publique (GRSP) pour la réalisation des activités prévues par le PEV. D'autre part, la mise en place d'un PEV peut constituer un modèle de programmation des actions de santé dans le cadre des futurs GRSP. La coordination des activités avec les pays voisins se fera sur le terrain, en particulier avec les équipes du Surinam et du Brésil, lors de réunions régulières avec les pays frontaliers et des réunions annuelles des directeurs des PEV de la région, organisées par l'OPS, où le directeur du PEV de Guyane présentera son plan d'action. Enfin, entre autres appuis, l'OPS participera aux actions de formation et à la supervision du PEV de Guyane tout en restant disposée à fournir toute assistance technique qui lui serait également demandée. (R.A.)

Auteur : Cardoso T, Chaud P, Cottrelle B, Parent du Chatelet I, Souares Y, Irons B, Theodore M
Année de publication : 2005
Pages : 27 p.