Opinions des médecins généralistes de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur le régime obligatoire ou recommandé des vaccins en population générale, 2015

Publié le 26 Juillet 2016
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction : dans le contexte actuel d'un débat national sur la vaccination portant plus particulièrement sur le maintien ou non du principe d'obligation vaccinale en population générale cette étude vise à mieux connaitre les opinions des médecins généralistes (MG) de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) quant au maintien des vaccins obligatoires en population. Méthodologie : un échantillon aléatoire de 440 MG de la région Paca a été interrogé au premier semestre 2015 sur leurs opinions quant aux vaccins obligatoires pour le public et aux difficultés éventuelles liées à leur coexistence avec des vaccins recommandés. Des analyses de régression logistique simples puis multiples ont été réalisées pour tester les facteurs associés à différentes variables à expliquer. Résultats : la très grande majorité des MG de Paca (92%) était favorable à l'obligation vaccinale et 24% étaient même en faveur de l'élargissement de la liste des vaccins obligatoires. La coexistence de vaccins obligatoires et recommandés était non seulement source de difficultés pour près d'un tiers des MG, mais s'accompagnait en outre, pour 39% des participants, d'idées erronées quant à l'importance relative des vaccins. Penser que tous les vaccins devraient être obligatoires était associé à la perception de difficultés à expliquer la coexistence de vaccins obligatoires et recommandés ainsi qu'à de plus fortes convictions quant à l'utilité des vaccins. Discussion : les résultats suggèrent que les MG redoutent les conséquences d'une levée de l'obligation vaccinale. Il est essentiel qu'ils soient partie prenante des discussions lors du débat national sur la vaccination pour qu'une réponse à leurs craintes leur soit apportée.

Auteur : Collange F, Fressard L, Pulcini C, Launay O, Gautier A, Verger P
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2016, n°. 24-25, p. 406-13