Fièvre jaune, épidémiologie et prévention vaccinale du voyageur.

Publié le 19 Juin 2007
Mis à jour le 10 septembre 2019

Une mise au point sur l'épidémiologie de la Fièvre Jaune et les effets indésirables graves pouvant survenir après vaccination est présentée. La Fièvre Jaune est actuellement une maladie en expansion évoluant par flambées épidémiques en Afrique et en Amérique latine, avec une tendance à l'urbanisation. Les principaux paramètres épidémiologiques de la maladie sont rappelés. En l'absence de thérapeutique spécifique, la vaccination, parfaitement tolérée dans l'immense majorité des cas, reste la seule protection efficace. Cette vaccination, régie par le Règlement Sanitaire International, est valable pour une durée de 10 ans. Une synthèse des caractéristiques des effets neurotropes et viscérotropes à l'origine de manifestations rares mais parfois mortelles est présentée. Il n'a pas été démontré de lien entre ces effets et la souche 17D. Les facteurs de risque identifiés à ce jour sont l'âge et les dysfonctionnements du thymus. Au total l'analyse bénéfice risque reste très favorable à la vaccination mais la décision de vaccination, notamment pour les sujets de plus de 60 ans, devrait être argumentée en fonction des caractéristiques du séjour projeté et des contraintes réglementaires. Les recherches doivent être poursuivies pour appréhender les mécanismes immunitaires liés à l'hôte qui sont impliqués. (R.A.)

Auteur : Legros F, Leroy JP, Massy N, Saluzzo JF, de Gentile L, Teuwen D
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2007, n°. 25-26, p. 236-8