Estimation de la couverture vaccinale contre le méningocoque C dans le Finistère chez les personnes âgées de 1 à 24 ans à partir des données agrégées de remboursement . Numéro thématique. De nouveaux outils pour améliorer la mesure de la couverture vaccinale en France

Publié le 19 Mars 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

Contexte. Face à une situation d'hyperendémie d'infections invasives à méningocoque C, une étude a été réalisée à partir des données agrégées du Système national d'information inter-régimes de l'assurance maladie (Sniir-AM) afin de tester l'hypothèse d'un défaut de couverture vaccinale (CV) contre le méningocoque C, dans le Finistère, chez les 1-24 ans qui sont ciblés par les recommandations du calendrier vaccinal. Matériel et méthodes. Le nombre de doses de vaccins conjugués remboursées en 2010 et 2011 agrégé par classes d'âges (1-4 ans, 5-9 ans, 10-14 ans, 15-19 ans, 20-24 ans) a été utilisé et rapporté aux estimations de population de l'Insee pour 2009. Résultats. La CV entre 1 et 24 ans était égale à 20,1% dans le Finistère, à 18,5% en Bretagne et à 19,4% en France métropolitaine hors Finistère. Le taux finistérien était inférieur de 5% (42,2 vs. 47,3%, p<0,001) au taux national hors Bretagne parmi les 1-4 ans, et légèrement supérieur dans les autres classes d'âges. Discussion-conclusion. La CV était insuffisante pour obtenir une immunité de groupe bénéficiant aux groupes d'âges non vaccinés. Cependant, elle ne reflète pas une situation particulièrement à risque dans le Finistère. Les données agrégées du Sniir-AM ont permis d'estimer rapidement la CV dans ce contexte d'alerte. Les résultats obtenus étaient cohérents avec ceux estimés à partir de l'Échantillon généraliste des bénéficiaires (EGB) du Régime général de l'assurance maladie au niveau national. Elles ont contribué à l'élaboration par le Haut Conseil de la santé publique, en urgence, d'un avis visant à renforcer la vaccination pour les 1-24 ans dans le Finistère, à la promouvoir dans le reste de la France et à proposer la vaccination de manière transitoire des 2-11 mois dans le Finistère.(R.A.)

Auteur : Gagniere B, Diodat C, Parent du Chatelet I, Taha MK, Le Goff D, Guillaumot P, Levy Bruhl D
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2013, n°. 8-9, p. 83-5