Enquête sur les Centres de vaccinations internationales en France métropolitaine : état des lieux et propositions.

Publié le 13 Juin 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

Chaque année plus de 3 millions de personnes se rendent en zone tropicale pour des motifs professionnels, familiaux ou touristiques. En vertu du Règlement sanitaire international (RSI), 127 pays -endémiques pour la fièvre jaune ou désireux de se préserver d'une possible introduction du virus- sont en droit d'exiger la présentation d'un certificat international de vaccination anti-amarile à l'entrée sur leur territoire. La fièvre jaune est une arbovirose potentiellement fatale, endémique dans 43 pays : 11 d" Amérique du Sud et 32 d'Afrique intertropicale. La vaccination constitue la seule protection efficace et acceptable en pratique. La fabrication et les conditions de dispensation de ce vaccin sont régies par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). En France, son usage est réservé aux "Centres de vaccinations internationales" (CVI) désignés par le ministère chargé de la Santé et dont la liste est publiée au Journal Officiel. (Introduction)

Auteur : Leroy JP, de Gentile L, Legros F
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 23-24, p. 164-5