Tabagisme : estimation de la prévalence déclarée, Baromètre santé, France, 2004-2005.

Publié le 31 Mai 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

En 2002, la France comptait environ 12 millions de fumeurs réguliers, avec une prévalence de 29 % de la population âgée de 18 à 75 ans. La lutte contre le tabagisme étant devenue priorité nationale confirmée avec le plan cancer, de nombreuses actions de santé publique ont été mises en place comme les fortes hausses des prix du tabac (le prix de vente des paquets de la classe la plus vendue passant de 3,9 à 4,6 ? en novembre 2003 puis à 5 ? début 2004), le renouvellement des campagnes de prévention (TV : " révélation " en 2002, " brûlure " et " tabagisme passif " en 2004 ; radio : " les appels à Tabac info service " en 2004), ou encore la mise à disposition de substituts nicotiniques ou autres produits d'aide au sevrage. Rarement les moyens mis en oeuvre auront été si importants pour inciter et aider les Français à arrêter de fumer (ou à ne pas commencer). Les indicateurs disponibles à ce jour suggèrent une baisse importante des ventes des cigarettes de 14 % entre 2002 et 2003 et du nombre de fumeurs de 12 % parmi les 15-75 ans entre 1999 et 2003. Il s'agit ici de présenter la dernière mesure de prévalence déclarée à partir des données du Baromètre santé 2004/2005. Ces données, recueillies à partir d'un échantillon de grande taille, seront comparées avec celles du Baromètre santé 2000 qui utilisait la même technique de sondage. (R.A.)

Auteur : Guilbert P, Gautier A, Beck F, Peretti Watel P, Wilquin JL, Leon C, Legleye S, Ardwinson P
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2005, n°. 21-22, p. 97-8