L'application de la loi Evin sur le tabac dans les hôpitaux publics français en 2006. Numéro thématique. Journée mondiale sans tabac, 2007

Publié le 29 Mai 2007
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction - Le ministère de la santé a évalué l'application de la règlementation à l'égard du tabac dans les hôpitaux publics français au printemps 2006. Méthode - Une enquête sur échantillon aléatoire stratifié a été menée en 2006. Les taux de tirage ont été raisonnés pour tenir compte des tailles d'établissements. Les personnels, les patients et les directeurs de 316 établissements ont répondu à un questionnaire auto-administré, établissant le taux de réponse à 70 %. Résultats - En 2006, 67 % des directeurs et 47 % des personnels considéraient que le tabac était " un problème " dans leur établissement. La taille des hôpitaux, la taille des communes d'implantation, la spécialisation en psychiatrie augmentent généralement les difficultés. À la date de l'enquête, l'interdiction totale du tabac dans les hôpitaux était une perspective approuvée par 73 % des directeurs et 46 % des personnels. Discussion - La situation française ne faisait pas exception en Europe en 2006. Conclusion - Environ deux-tiers des établissements révèlent des difficultés d'application de la règlementation de 1992. L'interdiction totale du tabac dans les bâtiments hospitaliers décrétée à compter du 1er février 2007 mettra probablement en évidence le rôle propre négatif de l'absence de dispositions particulières aux établissements de santé dans le décret de 1992. (R.A.)

Auteur : Karsenty S, Melihan Cheinin P, Ducrot E
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2007, n°. 21, p. 180-3