Apport d'une approche territoriale dans l'évaluation d'une campagne de prévention : l'exemple de la campagne Tabac "Vous avez une chance incroyable mais cela ne va peut-être pas durer..." et impact des campagnes

Publié le 1 Janvier 2010
Mis à jour le 9 septembre 2019

Au cours du mois de juin 2009, l'Inpes a diffusé à la TV une nouvelle campagne de prévention qui visait à accroître la perception du risque lié au tabagisme actif. Le spot illustrait la probabilité infime qu'a un homme de naître, en la mettant en perspective avec la probabilité très forte qu'il meurt de son tabagisme. Il se terminait en invitant les fumeurs à appeler le nouveau numéro de Tabac Info Service (39 89). Habituellement, l'évaluation de ce type de campagne est réalisée à partir d'un posttest reposant sur un échantillon national - d'environ un millier de personnes - représentatif de la population française des 15 ans et plus (méthode des quotas). Pour compléter cette évaluation "classique", l'Inpes et la Fnors ont lancé un recueil basé sur une approche infra-nationale. Ce second posttest a permis d'interroger un peu plus de 2 400 personnes réparties sur 127 cantons. Les deux enquêtes ont été réalisées entre la fin du mois de juin et le début du mois de juillet 2009. Les deux recueils donnent globalement des résultats proches. Cependant, l'intégration de variables sociosanitaires et territoriales dans une approche infra-nationale permet de produire des résultats plus approfondis et de mettre en évidence des différences territoriales au sein d'un même groupe professionnel, notamment sur la compréhension et l'impact du message de prévention. Cette approche, basée sur l'utilisation d'indicateurs complémentaires comme la typologie de cantons réalisée par la Fnors, offre de nouvelles perspectives pour l'évaluation des campagnes de promotion de la santé. À l'issue de ces premiers travaux, les différences de perceptions et de compréhension liées au groupe professionnel et au territoire de résidence des individus renforcent l'importance qu'il y a d'accompagner les campagnes nationales de communication par des actions d'éducation pour la santé proches des populations (groupe professionnel, zone de résidence) qui en ont le plus besoin et par des outils adaptés à ces différentes populations.

Auteur : Michelot François, Tron Isabelle, Guilbert Philippe, Trugeon Alain
Evolutions, 2010, n°. 19, p. 1-6