VIH : l'approche psychothérapique demeure fondamentale.

Publié le 1 Mars 2010
Mis à jour le 5 juillet 2019

Entretien avec le professeur Pierre-Marie Girard, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital Saint-Antoine à Paris. À l'hôpital Saint-Antoine, un programme spécifique a été mis en place pour améliorer la prise en charge globale des patients atteints par le VIH. Ce dispositif pluridisciplinaire se focalise sur une approche globale "prévention, dépistage et soins". Il se rapproche de la démarche de "prévention positive" recommandée par France Lert et Gilles Pialoux dans leur rapport pour améliorer la prévention et l'accompagnement du VIH-sida. L'un de ses axes d'intervention est la qualité de vie sexuelle et la réduction des risques. Un travail qui s'inscrit dans la durée, privilégie l'écoute et le dialogue, et démontre que l'approche psychothérapique est fondamentale.

Auteur : Dangaix Denis, Girard Pierre-Marie
La Santé de l'homme, 2010, n°. 406, p. 42-44