Chez les personnes en situation de handicap, la dépendance invite d'une certaine façon à la docilité [Interview].

Publié le 8 Juillet 2019
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le planning familial intervient auprès des personnes en situation de handicap en établissement pour développer l'autonomie, l'affirmation de soi, le consentement par rapport à la vie affective, relationnelle et sexuelle. L'apprentissage du non est une chose très complexe pour beaucoup de personnes en situation de handicap. Le rôle des professionnels est fondamental dans le développement de l'affirmation de soi, qui peut se construire avec l'invitation au choix dans de nombreuses situations du quotidien. Milena Raffaillac plaide pour qu'au sein des institutions, les éducateurs, les moniteurs, les aides médico-psychologiques, etc. soient bien formés aux compétences psychosociales et à l'éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle.

Auteur : Queruel Nathalie, Raffaillac Milena
La Santé en action, 2019, n°. 448, p. 28-30