La mesure des concentrations en éléments dans les sols pour une investigation à visée sanitaire.

Publié le 9 December 2008
Mis à jour le 10 septembre 2019

L'évolution récente de la politique de gestion des sols pollués renforce la place de la mesure par rapport à d'autres méthodes pour estimer les expositions des populations. À partir de ces données, l'enjeu de l'Institut de veille sanitaire (InVS) est d'en proposer une interprétation de santé publique appropriée. Des travaux ont été conduits par l'InVS pour permettre aux professionnels de santé publique d'avoir une meilleure maitrise des données issues de la mesure dans les sols : 1) une grille de lecture pour juger de la qualité des campagnes de mesures, afin de déterminer si les résultats peuvent être utilisés pour identifier et évaluer les expositions 2) des référentiels de concentrations des métaux dans les sols en région Ile-de-France et région Centre pour l'interprétation des résultats de mesures. Cet article discute également le fait qu'au-delà de la complexité de la stratégie d'échantillonnage et de l'analyse des prélèvements, l'utilisation des données de mesures dans les sols pour estimer des expositions doit considérer de manière détaillée les usages présents sur les sites, apprécier l'influence de la variabilité de la mesure sur l'expression des résultats, assurer une bonne interprétation des valeurs non quantifiées, et considérer l'influence de la bioaccessibilité pour une caractérisation plus appropriée des expositions. Tous ces éléments relatifs à la mesure dans les sols doivent être envisagés de manière à disposer de mesures permettant une évaluation appropriée des expositions des populations et d'assurer une interprétation des données, notamment par une confrontation avec des référentiels. Ainsi, on s'assure d'une orientation cohérente des décisions de santé publique. (R.A.)

Auteur : Daniau C, Mathieu A, Pascal M, Sauthier N, Raoul C, Dor F
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2008, n°. 47-48, p. 470-3