Incidence et mortalité par cancer chez les personnes exposées aux rayonnements ionisants dans une école du Val-de-Marne

Publié le 1 Septembre 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

L'école Marie Curie située à Nogent-sur-Marne a été construite en 1969 sur le site d'une ancienne usine d'extraction de radium. Les personnes ayant fréquenté l'école, ont été soumises à une exposition des radiations du fait des déchets radifères présents dans le sous-sol. Une étude de cohorte rétrospective a été réalisée auprès des 3 403 personnes qui ont fréquenté régulièrement l'école jusqu'à sa fermeture en 1998. Les coordonnées des personnes ont été recherchées à l'aide du répertoire national inter-régimes des bénéficiaires de l'assurance maladie. L'étude a porté sur l'analyse de l'incidence des cancers et des leucémies, et sur la mortalité associée. Chez les anciens élèves, il a été observé un excès de risque significatif de leucémie (Standardized Incidence Ratio= 4,6 IC95% [1,66-9,89]). Du fait de la proportion importante de perdus de vue (42 %) et du biais généré par le recrutement préférentiel des personnes malades par le répertoire, les résultats observés ne peuvent être conclusifs. Les difficultés rencontrées justifient qu'à l'avenir, une attention plus grande soit portée à l'étude de faisabilité. (R.A.)

Auteur : Germonneau P, Castor C
Santé publique, 2006, vol. 18, n°. 3, p. 401-11