Programme de surveillance. Air et santé. (PSAS-9). Estimation des effets à long terme sur la mortalité de la pollution atmosphérique urbaine : quels critères pour le choix d'une cohorte ?

Publié le 1 Avril 2004
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le programme de surveillance Air et Santé (PSAS-9) de l'Institut de veille sanitaire (InVS) a entre autres pour mission de produire et d'actualiser des fonctions exposition/ risque dans le champ de la pollution atmosphérique urbaine et de la santé afin de permettre aux professionnels de santé publique de réaliser des études d'impact sanitaires au niveau local et national. L'élaboration de ces fonctions pour le risque à long terme entre donc tout naturellement dans le champ des activités de ce programme. Aussi, dans la perspective d'un tel projet, un premier document de cadrage a été rédigé. L'objectif de ce document, après avoir présenté l'ensemble des études de cohortes publiées à ce jour sur les effets à long terme sur la mortalité de la pollution atmosphérique urbaine, est de définir les critères de sélection ou de définition de la cohorte "idéale" permettant d'estimer au mieux les effets à long terme d'une exposition chronique à la pollution atmosphérique urbaine.

Auteur : Filleul L, Eilstein D, Le Tertre A, Zeghnoun A, Pascal L, Prouvost H, Declercq C, Lefranc A, Medina S
Année de publication : 2004
Pages : 37 p.