Influence de la saison et des épisodes de fortes chaleurs sur les liens entre ozone, particules et mortalité dans neuf villes françaises

Publié le 1 Janvier 2012
Mis à jour le 10 septembre 2019

Depuis 1997, le Programme de surveillance air et santé (Psas) de l'Institut de veille sanitaire (InVS) quantifie les impacts à court-terme de la pollution atmosphérique urbaine. Il s'appuie pour cela sur des analyses de séries temporelles suivant un protocole commun dans neuf zones urbaines françaises : Lille, Le Havre, Rouen, Paris, Strasbourg, Bordeaux, Lyon, Toulouse et Marseille.

Auteur : Pascal M, Falq G, Wagner V, Chatignoux E, Corso M, Declercq C
Année de publication : 2012
Pages : 4 p.