Analyse commentée. Pollution atmosphérique et admissions aux urgences pour maladies respiratoires de personnes âgées : une étude de séries temporelles à Sao Paulo, Brésil. Numéro thématique. Pollution atmosphérique et personnes âgées : estimation des risques

Publié le 1 Juin 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

Cet article est une analyse commentée d'une étude publiée dans la revue J. Occup. Environ. Med. 2002; 44(7):622-627. Elle a pour objectif d'analyser les liens pouvant exister entre l'effet des niveaux quotidiens de pollution atmosphérique (composés : CO, NO2, SO2, PM10 et O3) et le nombre d'admissions aux urgences pour insuffisance respiratoire (CIM-10 : J40 à J47) pour les personnes âgées de plus de 64 ans dans la ville de São Paulo au Brésil durant la période 1996 à 1998. Cette étude contribue à confirmer l'existence d'un certain effet de la pollution atmosphérique dans les problèmes de santé publique, et plus particulièrement sur l'augmentation des pathologies graves d'insuffisance respiratoire chez les personnes âgées nécessitant une hospitalisation. (Objectifs et conclusion des auteurs).

Auteur : Target A, Cabanes PA
Extrapol. Epidémiologie et pollution atmosphérique. Analyse critique des publications internationales, 2005, n°. 25, p. 9-10