Habitudes alimentaires.

Publié le 1 Janvier 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'adolescence génère des besoins nutritionnels spécifiques liés à l'accélération de la croissance à cette période de la vie. Les besoins en calories mais aussi en protéines, en vitamines et en minéraux augmentent, nécessitant une alimentation particulièrement riche en produits laitiers, en viande - poisson ou oeufs -, en fruits et légumes, en féculents, tout en limitant celle des matières grasses, des produits et des boissons sucrés. La consommation fréquente de ces derniers préoccupe particulièrement les pouvoirs publics dans la mesure où elle est en augmentation et contribue à la progression de l'obésité, notamment des adolescents. L'augmentation du surpoids et de l'obésité est en effet une tendance observée dans toutes les tranches d'âges depuis plusieurs années en France. Chez les adolescents, la prévalence de l'obésité oscille, selon les enquêtes, entre 2 % et 4 %. Une stabilisation récente chez les enfants et les adolescents de 3e est montrée dans plusieurs travaux. Néanmoins, une obésité développée dans l'enfance ou à l'adolescence est susceptible de perdurer à l'âge adulte. Face à ces constats, les politiques de santé publique recommandent, depuis plusieurs années, certaines mesures ciblées sur les adolescents. La promotion d'une alimentation favorable à la santé et la lutte contre l'obésité constituent des objectifs préconisés par les pouvoirs publics dans plusieurs plans de santé publique : le Programme national nutrition-santé (PNNS) démarré en 2001 et qui va se poursuivre jusqu'en 2015 et le Plan obésité 2010-2013.[extrait introduction du chapitre]

Auteur : Jouret Béatrice, Dupuy Marie, Escalon Hélène
Année de publication : 2012
Pages : 105-114
Collection : Etudes santé.