Stratégies d'approvisionnements et comportements alimentaires de familles recourant à l'aide alimentaire : le cas des multi-glaneurs

Publié le 2 Avril 2006
Mis à jour le 5 juillet 2019

Un public pauvre et diversifié a recours en France à l'aide alimentaire. Nous nous concentrons sur des personnes ayant recours à une utilisation multiple et simultanée de différentes sources d'aides alimentaires en milieu urbain dense. Ainsi, se dessinent certains aspects de l'architecture de l'aide alimentaire et de ses conséquences nutritionnelles. Nous montrerons ainsi que ces familles entretiennent une proximité relative avec les différents secteurs de l'aide sociale, mais qu'au-delà, elles déploient à travers de coûteux efforts psycho-sociaux, parfois appris dès l'enfance, un système D marginalisant. À travers le récit et l'analyse détaillée du cas paradigmatique d'une Rmiste (dont le foyer dispose d'environ 4 Euros par jour et par personne pour vivre), nous tenterons de rendre compte de la construction sociale de cette situation et des stratégies pratiques, argumentatives qui font de l'alimentation un poste budgétaire flexible permettant d'épargner de l'argent pour tenter de faire face aux factures (notamment le loyer).

Auteur : Cesar C
Cahiers de nutrition et de diététique, 2006, vol. 41, n°. 2, p. 111-7