Niveau d'activité physique objectivement mesurée chez des enfants du Nord de la France

Publié le 6 Juillet 2010
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction - Cette étude visait à décrire le niveau d'activité physique (AP) d'enfants scolarisés dans le Nord de la France, en utilisant une évaluation objective de l'AP.Méthodes - L'étude a concerné 252 enfants âgés de 9,9 + 0,9 ans, pour une taille et une masse corporelle de 1,39 + 0,08 m et de 35,8 + 8,8 kg, respectivement. Leur AP habituelle a été évaluée une semaine entière au moyen d'un accéléromètre. Résultats - Le temps passé dans une AP d'intensité modérée à vigoureuse (APMV) variait de 142+44 min.j-1 à 25+18 min.j-1 selon le seuil utilisé. Les garçons étaient significativement plus actifs que les filles (p=0,001). Les enfants en surpoids ou obèses passaient beaucoup moins de temps dans une APMV déterminée avec un seuil à 3 200 cpm (-26%) ou à 3 600 cpm (-35%) (p<0,01). Entre 5% (8% des garçons contre 1% des filles, p<0,0001) et 9% (14% des garçons contre 3% des filles, p<0,0001) des enfants satisfaisaient aux recommandations d'AP. Conclusion - Cette proportion faible d'enfants actifs (<10%), ainsi que la proportion relativement élevée d'enfants en surpoids ou obèses (>25%), justifieraient des actions de promotion de l'activité physique plus agressives. Ces actions devraient viser tous les enfants de ce territoire quelle que soit leur origine sociale. (R.A)

Auteur : Guinhouya B, Vilhelm C, Allogio C, Apete G, Zitouni D, Redlich Y, Hubert H
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2010, n°. 27-28, p. 296-300