Groupe scolaire des Bourdenières de la commune de Chenôve (21 300) : évaluation des risques sanitaires liés aux composés de traitement de bois

Publié le 1 Avril 2009
Mis à jour le 10 septembre 2019

Dans le cadre d'une campagne de mesures de pesticides dans l'air ambiant conduite en août 2007 par l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset) dans trois écoles de la commune de Chenôve (21300), des niveaux de contamination anormalement élevés de composés de traitement du bois (lindane...) ont été mis en évidence dans plusieurs classes de l'école élémentaire des Bourdenières. Cette campagne a été réalisée suite à l'analyse par l'Afsset des mesures de pesticides en air extérieur et intérieur, conduites en août 2006, par l'association agréée de surveillance de la qualité de l'air de la région Bourgogne. En effet, des niveaux élevés de plusieurs composés de la famille des hexachlorocyclohexanes, notamment de lindane, avaient été mesurés dans une salle de classe. La campagne de mesures complémentaires menée en 2007, à la demande de l'Afsset, est allée dans le même sens que ces premiers résultats. De plus, elle a mis en évidence une contamination des poussières et du mobilier. L'échantillonnage des matériaux de construction a permis d'identifier la structure soutenant le plafond comme source d'émission principale. Compte tenu de la toxicité de ces composés, de la vulnérabilité de la population concernée et d'une première appréciation des risques, l'Afsset a alerté ses ministères de tutelles le 6 septembre 2007. Les risques d'intoxication aiguë liés à ces composés ont pu être rapidement écartés chez les enfants et le personnel fréquentant cette école. Il est apparu cependant nécessaire à l'autorité sanitaire d'estimer les risques sanitaires potentiels liés à une exposition chronique des usagers du groupe scolaire des Bourdenières (école élémentaire et école maternelle, dont le bâtiment présente les mêmes caractéristiques de construction) et, pour cela, de compléter les investigations environnementales dans l'école. Dans ce contexte, à la demande du ministère chargé de la Santé, le préfet de la région Bourgogne et le maire de Chenôve ont décidé la fermeture de l'ensemble du groupe scolaire des Bourdenières le 17 septembre 2007. Parallèlement, sur proposition de l'Institut de veille sanitaire (InVS) et de l'Afsset, un dispositif d'expertise collective et de gestion de la situation a été mis en place pour répondre à la demande de l'autorité sanitaire.(R.A.)

Auteur : Pirard P, Kairo C, Pernelet Joly V, Keirsbulck M, Rousselle C, Belzunces LP, Dore JF, Huynh CK, Lalere B, Lirussi F, Mandin C, Menetrier F, Aubert L, Clinard F, Tillier C
Année de publication : 2009
Pages : 234 p.