Etude de faisabilité de reconstitution de la cohorte des travailleurs agricoles exposés au chlordécone en Martinique et Guadeloupe. Plan national chlordécone 1 et 2

Publié le 1 Juillet 2012
Mis à jour le 9 septembre 2019

Le chlordécone est un pesticide organochloré utilisé entre 1973 et 1993 dans les Antilles françaises pour lutter contre le charançon du bananier. Persistant dans l'environnement, il est cancérogène possible et perturbateur endocrinien potentiel chez l'homme. Dans le cadre du Plan chlordécone mis en place aux Antilles, une étude a été menée pour évaluer la faisabilité de retrouver les travailleurs agricoles de la banane potentiellement exposés au chlordécone et de reconstituer leurs expositions aux produits phytosanitaires à des fins de veille épidémiologique. L'étude s'est déroulée en Martinique puis en Guadeloupe entre mars 2010 et novembre 2011. Les organismes pouvant posséder des registres d'exploitations bananières ou de travailleurs agricoles y travaillant entre 1973 et 1993 et/ou des informations sur les pratiques agricoles en termes d'utilisation de produits phytosanitaires ont été contactés afin de faire le point sur les informations disponibles et les modalités de mise à disposition. Sur les 70 organismes rencontrés, 11 en Martinique et 18 en Guadeloupe possédaient des listes, principalement sous format papier, soit de travailleurs agricoles soit d'exploitations agricoles en culture bananière. Leur analyse montre qu'il est possible de reconstituer une cohorte de chefs d'exploitations et salariés agricoles. Concernant la reconstitution historique de l'exposition de ces travailleurs, plusieurs organismes rencontrés possédaient des données pouvant permettre de reconstituer les pratiques d'utilisation de ces produits sur la culture de la banane d'exportation et de la canne à sucre, culture principalement associée à la banane. (R.A.)

Auteur : Barrau M, Ledrans M, Spinosi J, Marchand JL
Année de publication : 2012
Pages : 49 p.