Dosage des biomarqueurs en maternité dans le cadre de l'enquête pilote Elfe (Etude longitudinale française depuis l'enfance), octobre 2007

Publié le 1 Avril 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'un des modes d'évaluation de l'exposition in-utero de l'enfant à des polluants chimiques environnementaux est la mesure de niveaux de biomarqueurs de ces substances, dans des matrices biologiques prélevées à la naissance, chez la mère ou l'enfant. Menée à des fins de surveillance dans le cadre du volet périnatal du programme national de biosurveillance, cette approche est mise en oeuvre au sein du volet biologique de l'étude Elfe. En octobre 2007, une étude pilote incluant 296 femmes a été conduite afin de tester la faisabilité du volet biologique de la cohorte Elfe, dont l'inclusion au niveau national s'est déroulée en 2011. Ce rapport présente les résultats des dosages de biomarqueurs effectués dans les urines maternelles recueillies à la naissance (cotinine, bisphénol A, phtalates, les organoétains, et certains pesticides) et le lait maternel mature recueilli un mois après la naissance (dioxines, furanes, PCB, retardateurs de flamme bromés et composés perfluorés). Cette étude pilote a permis de produire des premiers résultats sur l'exposition des femmes enceintes aux polluants environnementaux, en France, en 2007. Ces résultats ont pu être exploités lors de la priorisation des biomarqueurs à doser dans le volet biosurveillance de l'étude nationale. Par ailleurs, ils ont conduit à la mise en place, pour cette phase nationale, de mesures de précaution visant à prévenir une part de la contamination potentielle des échantillons biologiques, par des sources externes, au moment de la réalisation des prélèvements. (R.A.)

Auteur : Vandentorren S, Guldner L, Oleko A, Bidondo ML, Saoudi A, Fillol C, Frery N, Zeman F, Focant JF, Marchand P, Antignac JP
Année de publication : 2013
Pages : 47 p.