D'une pollution des eaux à une contamination alimentaire : la gestion sanitaire du chlordécone aux Antilles. Numéro thématique. Chlordécone aux Antilles : bilan actualisé des risques sanitaires

Publié le 8 Février 2011
Mis à jour le 5 juillet 2019

La redécouverte de la présence de chlordécone dans les eaux de surface des Antilles françaises a provoqué une mobilisation importante, d'abord localement, puis à l'échelon national. Pesticide utilisé pour lutter contre le charançon du bananier jusqu'en 1993, il demeure de manière quasi-pérenne dans les sols, ne s'écoulant que peu à peu dans les eaux. Si la pollution environnementale ne soulève pas de contestation au fur et à mesure de sa découverte, la question des conséquences sanitaires d'une telle pollution demeure au centre des interrogations de la population et des autorités publiques. Les mesures de santé publique ont d'abord été prises pour les eaux, puis pour les terres et enfin pour l'alimentation à travers l'adoption de plusieurs limites maximales de résidus sur une période courte. Les Antilles françaises constituent donc un laboratoire à petite échelle dans un monde durablement pollué, où, après avoir acté l'existence d'une pollution irréversible, il s'agit maintenant de mieux la connaître et la circonscrire mais aussi de vivre avec. (R.A)

Auteur : Torny D
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2011, n°. 3-4-5, p. 22-4