Surveillance des intoxications au monoxyde de carbone en Picardie estimation de l'exhaustivité année 2001

Publié le 1 December 2005
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'intoxication par le monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité par toxique en France. Ce gaz indolore et inodore agit de manière insidieuse, ce qui rend d'autant plus difficile la lutte contre cette intoxication. Les intoxications au CO ne font pas l'objet d'une déclaration obligatoire. Dans une région fortement touchée par les intoxications oxycarbonées, les responsables de la Santé publique de Picardie ont depuis près de 10 ans mis en place un programme de surveillance et d'intervention pour prévenir la morbidité et la mortalité liées au monoxyde de carbone. Ce système de surveillance ainsi que le système de surveillance inter régional du centre de toxico vigilance avaient fait l'objet d'une évaluation, qui avait conclu au mauvais fonctionnement du système notamment en terme de définition des cas à signaler et en terme de procédure de signalement. A la suite de cette évaluation, peu de correctifs ont été apportés et le système picard a perduré selon les mêmes modalités : - Le signalement est déclenché à partir des services d'urgence ayant pris en charge le patient (pompiers, Smur, Samu, urgences médicales hospitalières ou libérales). - Les signalements sont centralisés par les directions départementales des affaires sanitaires et sociales (Ddass) de la Somme, de l'Oise et de l'Aisne. Afin d'apprécier l'exhaustivité du système et en vue de le rendre plus performant, les responsables de ces services ont souhaité qu'une estimation de l'exhaustivité du système de signalement aux Ddass des intoxications au monoxyde de carbone soit réalisée pour l'année 2001. L'objectif principal de l'étude est d'évaluer le système de surveillance mis en place dans la région Picardie en terme d'exhaustivité des signalements par la comparaison des informations transmises par les Ddass de Picardie pour l'année 2001 aux données issues d'autres sources disponibles. (Contexte et objectif)

Année de publication : 2005
Pages : 20 p.