Analyse commentée. Pollution atmosphérique et mortalité aux Pays-Bas : les personnes âgées présentent-elles plus de risque ? Numéro thématique. Pollution atmosphérique et personnes âgées : spécificités

Publié le 1 Octobre 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

Cet article est une analyse critique de l'étude suivante : Fischer P, Hoek G, Brunekreef B, Verhoeff A, van Wijnen J. Air pollution and mortality in The Netherlands: are the elderly more at risk? Eur Respir J Suppl. 2003 May;40:34s-38s. Les auteurs ont comparé, pour différentes classes d'âge, les associations à court terme entre la mortalité et différents polluants atmosphériques urbains. Malgré des incertitudes, cet article permet grâce à son approche par classe d'âge, d'identifier les personnes âgées comme une population plus sensible. Ce résultat est cohérent avec la littérature internationale et confirme le fait d'orienter des messages de prévention vers cette population. Il serait maintenant intéressant d'aller plus loin dans les analyses par groupe d'âge afin de préciser si le décalage dans le temps entre l'exposition et les effets varie selon l'âge, mais également si ce décalage est différent selon les causes de mortalité étudiées.

Auteur : Blanchard M, Filleul L
Extrapol. Epidémiologie et pollution atmosphérique. Analyse critique des publications internationales, 2005, n°. 26, p. 12-3