UV et cancers cutanés. L'évaluation et la prévention doivent être renforcées

Publié le 1 Juillet 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

Alors que l'incidence des cancers cutanés augmente en France, comme dans de nombreux autres pays, un rapport sur les risques liés aux rayonnements ultraviolets, établi par les experts de l'InVS, de l'Afsse et de l'Afssaps, vient souligner le manque de données sur l'exposition de la population française. Les variables sont nombreuses : ensoleillement naturel, recours au bronzage artificiel, exposition professionnelle, comportements préventifs individuels. Pour établir un bilan de la situation, le rapport préconise la création d'un observatoire de l'exposition aux ultraviolets, permettant de coordonner les actions d'évaluation et de prévention qu'il est urgent de développer.

Prévalence, 2006, n°. 16, p. 8-9