Première estimation de l'impact de la vague de chaleur sur la mortalité durant l'été 2006, France.

Publié le 5 Juin 2007
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction - La France a connu au cours du mois de juillet 2006 une vague de chaleur touchant de nombreuses régions françaises. Le suivi de son impact sanitaire en temps réel reste difficile et circonscrit à des pathologies ciblées. Matériel et méthodes - Nous avons conduit une étude a posteriori afin d'estimer le nombre de décès toutes causes en excès survenus au cours de la période de forte chaleur. Cette période a été définie en se basant sur les indicateurs biométéorologiques développés dans le cadre du Système d'Alerte Canicule et Santé (Sacs). Résultats - Ainsi, en métropole du 11 au 28 juillet, environ 1600 décès supplémentaires par rapport aux précédentes années ont été observés ; la tranche d'âge la plus affectée étant les personnes de plus de 75 ans avec 10 % de mortalité en excès. Conclusion - Malgré les mesures de prévention du Plan National Canicule, l'impact des vagues de chaleur reste important et nécessite la poursuite des efforts déjà engagés. (R.A.)

Auteur : Le Tertre A, Laaidi K, Josseran L, Wagner V, Jougla E, Empereur Bissonnet P, Salines G, Ledrans M
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2007, n°. 22-23, p. 190-2