Impact des vagues de chaleur sur les recours aux soins : une revue de la littérature

Publié le 16 Juillet 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

Contexte - Dans un contexte de changement climatique, il est important de mieux comprendre les dynamiques entre températures extrêmes, recours aux soins et mortalité, afin d'améliorer la prévention et de limiter l'impact des canicules. Méthode - Une revue de la littérature a permis d'analyser les articles publiés jusqu'en janvier 2013 sur l'impact de canicules ou de températures élevées sur des indicateurs de recours aux soins. Résultats - Trente-neuf articles ont été retenus, dont deux concernant la France. Vingt-quatre présentaient des analyses en séries temporelles de l'impact de la température sur les passages aux urgences et les hospitalisations. La plupart des études mettent en évidence un impact beaucoup plus important sur la mortalité que sur la morbidité, en particulier lorsqu'on s'intéresse à des indicateurs globaux. Les recours aux soins pour hyperthermie sont ceux qui augmentent le plus nettement. La température a un impact plus modéré sur les passages aux urgences ou les hospitalisations pour pathologies rénales ou respiratoires Discussion - Peu d'études décrivent l'impact des canicules sur les indicateurs de recours aux soins. Les augmentations les plus nettes sont observées sur la mortalité. Ceci rend délicate l'interprétation des indicateurs de recours aux soins à des fins d'alerte : un impact faible sur la morbidité pourrait masquer un impact plus important sur la mortalité.(R.A.)

Auteur : Pascal M, Retel O, Laaidi K, Ung A, Wagner V
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2013, n°. 28-29, p. 341-7