Actualités

  • Rougeole en France, données de surveillance au 11 juillet 2018

    La rougeole touche actuellement plusieurs régions françaises et l’augmentation rapide du nombre de cas depuis le début de l’année peut faire craindre une nouvelle épidémie importante sur l’ensemble du territoire. Dans ce contexte, Santé publique France publie un point de situation et rappelle que la vaccination est le seul moyen de se protéger contre la rougeole.
  • Epidémie de dengue à La Réunion : plus de 5 900 cas confirmés dans le nord, l’ouest et le sud de l’île depuis le 1er janvier 2018

    Une épidémie de dengue touche actuellement le nord, l’ouest et le sud de La Réunion. Après une circulation inhabituelle du virus durant l'hiver austral 2017, le nombre de cas de dengue a progressivement augmenté depuis le début de l'année 2018, avec une intensification en février. Santé publique France publie un point de situation et rappelle les gestes de prévention à adopter.
  • Peut-on réduire les inégalités sociales de santé en créant des environnements favorables à une alimentation saine ? Le dossier de la Santé en action n°444 de juin 2018

    Comment créer des environnements favorables à une alimentation saine ? Quels sont ces environnements favorables ? Et en quoi cela peut-il réduire les inégalités sociales de santé ? Santé publique France publie dans sa revue trimestrielle La Santé en action du mois de juin, un dossier consacré à cette question qui met en avant des stratégies menées pour agir sur les environnements et des exemples d’actions locales.
  • Campagne de vaccination à Mayotte : un premier bilan positif avec plus de 24 000 enfants pris en charge

    Initiée le 22 mai 2018, la campagne de vaccination conduite par Santé publique France et l’ARS Océan Indien (ARS OI), en collaboration avec les communes, le Conseil départemental (Protection maternelle et infantile), le Centre hospitalier et la préfecture de Mayotte vient de s’achever le 30 juin 2018. Le premier bilan est positif : plus de 24 000 enfants de moins de six ans ont été vus dans un centre de vaccination, 55% d’entre eux ont nécessité une mise à jour de leur statut vaccinal.
  • Epidémie de dengue à La Réunion : plus de 5 300 cas confirmés dans le nord, l’ouest et le sud de l’île depuis le 1er janvier 2018

    Une épidémie de dengue touche actuellement le nord, l’ouest et le sud de La Réunion. Après une circulation inhabituelle du virus durant l'hiver austral 2017, le nombre de cas de dengue a progressivement augmenté depuis le début de l'année 2018, avec une intensification en février. Santé publique France publie un point de situation et rappelle les gestes de prévention à adopter.
  • Rougeole en France, données de surveillance au 27 juin 2018

    La rougeole touche actuellement plusieurs régions françaises et l’augmentation rapide du nombre de cas depuis le début de l’année peut faire craindre une nouvelle épidémie importante sur l’ensemble du territoire. Dans ce contexte, Santé publique France publie un point de situation et rappelle que la vaccination est le seul moyen de se protéger contre la rougeole.
  • Campagne de vaccination à Mayotte : plus de 23000 enfants pris en charge et 13000 vaccinés

    Jusqu’au 30 juin 2018, Santé publique France et l’Agence régionale de Santé Océan indien mène une vaste campagne de vaccination chez les enfants de moins de 6 ans pour diminuer le risque d’épidémie. Pendant toute la durée de l’opération, les familles sont invitées à se rendre dans les centres de vaccination temporaires prévus à cet effet. Après quelques semaines, l’adhésion à la campagne est forte et l’activité des centres est importante. Un point épidémiologique est publié chaque semaine et présente un état de la situation.
  • Campagne de vaccination à Mayotte : plus de 19000 enfants pris en charge et 11100 vaccinés

    Jusqu’au 30 juin 2018, Santé publique France et l’Agence régionale de Santé Océan indien mène une vaste campagne de vaccination chez les enfants de moins de 6 ans pour diminuer le risque d’épidémie. Pendant toute la durée de l’opération, les familles sont invitées à se rendre dans les centres de vaccination temporaires prévus à cet effet. Après quelques semaines, l’adhésion à la campagne est forte et l’activité des centres est importante. Un point épidémiologique est publié chaque semaine et présente un état de la situation.